La première «Journée internationale du vivre ensemble en paix»

Construire la paix ensemble CC0
i
Construire la paix ensemble
Construire la paix ensemble CC0

La première «Journée internationale du vivre ensemble en paix»

Interreligieux
Les 193 états membres de l’ONU ont instauré une «Journée internationale du vivre ensemble en paix», en décembre dernier. Elle sera célébrée ce 16 mai pour la première fois. Différents événements se déroulent en Suisse romande à cette occasion.

«C’est un signal très fort, qui montre qu’il y a un désir de paix partout dans le monde», s’enthousiasme Catherine Touaibi, porte-parole de l’Association internationale soufie Alâwiyya (AISA) Suisse. Pour la première fois, la «Journée internationale du vivre ensemble en paix» sera célébrée le 16 mai. Sur une idée du Cheih Khaled Bentounes, président d’honneur d’AISA ONG Internationale, la résolution a été adoptée à l’unanimité par les 193 états membres de l’ONU en décembre dernier.

Corée du Nord, Iraq, Afghanistan… tous les pays membres ont signé. «Quel statut, quel impact aura cette journée dans les pays actuellement en conflit?», s’interroge Timothée Reymond, en charge du dialogue interreligieux au sein de l’Église évangélique réformée vaudoise. «L’intention est encourageante et nous espérons des pas vers la réconciliation», ajoute-t-il. «Le but est de fédérer toutes les bonnes volontés pour construire ensemble le monde de demain sans pratiquer aucune exclusion. C’est un mouvement citoyen dans lequel chacun doit pouvoir se reconnaître», ajoute Catherine Touaibi.

La Suisse n’a pas institué cette date

Actuellement, 172 pays se sont engagés à instituer cette date dans leur calendrier. «La Suisse n’en fait pas partie, mais cela ne signifie pas qu’elle ne fera rien pour autant», précise la porte-parole. D’ailleurs, plusieurs événements se dérouleront en Suisse romande le 16 mai. Cinq traditions religieuses du canton de Vaud, chrétienne, juive, musulmane, bouddhiste et baha’ie, tiendront un stand au marché de Lausanne, à la place de la Palud, autour du thème "ensemble pour la paix". «L’idée est d’inviter les gens à échanger et à réfléchir au vivre ensemble», explique le pasteur Timothée Reymond. «Nous voulons montrer publiquement que nous nous engageons pour la paix».

De son côté, AISA ONG Internationale organise une table ronde au palais des Nations à Genève sur la thématique «Journée internationale du vivre ensemble en paix: événement ou avènement». À Morges, l’association citoyenne «vivre ensemble en paix» propose une matinée de musique et de réflexions. «Notre prochain objectif consiste à faire en sorte que l’ONU amène tous les États à enseigner la culture de la paix comme les mathématiques ou n’importe quelle branche scolaire. Éduquer à la paix est la base du vivre ensemble», souligne Catherine Touaibi.

Les événements du 16 mai

Lausanne: cinq communautés religieuses du canton de Vaud tiendront un stand à la place de la Palud, de 9h à 14h.

Genève: AISA ONG Internationale organise une table ronde, du 15h à 18h, au palais des Nations. Inscription obligatoire. 

Morges: l’association en cours de création «vivre ensemble en paix» organise au un moment musical (clavecin et flûte) suivi de discussions sur ce que représente la paix, au Cellier, de 9h à 12h.